Politique
Sommet extraordinaire de la CEDEAO à Lomé
samedi 14 avril 2018,

Les travaux de la session extraordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernements de la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), sont ouverts le samedi 14 avril 2018 à Lomé par le Chef de l’Etat togolais, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, président en exercice la Conférence des chefs d’État et de gouvernements de la CEDEAO.

Cette session est essentiellement consacrée à la crise bissau-guinéenne. Les chefs d’État de l’espace CEDEAO vont échanger lors d’un huis clos, autour de la situation sociopolitique en Guinée Bissau et faire le bilan de la mise en œuvre des différents accords, notamment de l’ONU, de la CEDEAO et de l’Union Africain. Ils vont examiner la question et prendre des décisions importantes pouvant contribuer à la résolution de cette longue crise politique.

Le chef du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinnée-Bissau, Son Excellence Monsieur Modibo Ibrahim TOURE, représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour la Guinnée-Bissau, a réitéré l’engagement de son organisation à œuvrer aux côtés des Chefs d’état de la sous-région pour un retour rapide de la Guinnée-Bissau sur le chemin de la stabilité sociopolitique et économique pour le développement harmonieux du pays.

Le président en exercice la Conférence des chefs d’État et de gouvernements de la CEDEAO, Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, à l’ouverture de cette conférence a salué l’engagement et la solidarité des différents Etats et partenaires internationaux dans la résolution de la crise en Guinnée-Bissau.

Le président Faure, invitant tous les acteurs à mettre en commun les énergies, a proposé à la conférence une solidarité efficace au financement du G5 Sahel afin de permettre aux différents pays engagés de poursuivent leurs actions pour la stabilité dans ce pays frère et donc de la sous-région ouest-africaine. Il a ensuite invité tous les acteurs politiques déjà engagés au dépassement et à la mobilisation générale pour le retour de la paix en vue du développement de la Guinnée-Bissau.

Les dirigeants de la sous-région ouest-africaine réunis à Lomé, seront également informés des récentes élections en Sierra-Léone.

Ils aborderont également les questions concernant la situation dans plusieurs pays de la sous-région ouest-africaine.

La CEDEAO compte 15 pays membres dont le Bénin, Burkina, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Cap-Vert, Togo.

© Klinklin.info - Mentions légales | Contacts | Régie Publicitaire

Journal d'information en ligne, Klinklin.info offre à ses visiteurs un panorama complet de l'actualité. Découvrez chaque jour toute l'info en direct (de la politique à l'économie en passant par le sport et la santé) sur Klinklin.info, le site de news leader de la presse togolaise en ligne.